Chanson / musique

La chanson et la musique constituent une forme d'expression culturelle qui exerce une fonction prépondérante dans la construction identitaire, notamment chez les jeunes. Dans les communautés francophones, l'industrie musicale se caractérise par une vaste majorité d'artistes indépendants soutenus par quelques petites entreprises privées (gérants, distributeurs, producteurs, etc.) et par l'action d'associations communautaires sectorielles ou culturelles et artistiques à l'échelle provinciale et nationale.

De nombreux concours, galas et festivals se tiennent chaque année dans la francophonie canadienne. Ceux-ci permettent aux artistes de faire connaître leurs chansons, d'acquérir de l'expérience et de lancer leurs carrières. Les concours qui couronnent un ou plusieurs gagnants offrent aussi, bien souvent, une formation et l'occasion de travailler avec des professionnels d'expérience. Quant aux festivals, plusieurs comportent un volet formation et/ou concours. Tous ces événements sont autant d'occasions de donner à la chanson francophone une visibilité d'un océan à l'autre.

D'autres lieux de convergence pour la chanson franco-canadienne sont les Rencontres qui chantent, nées en 2006, le Mai de la chanson d'ici, qui a vécu sa première édition en 2009 ou le Coup de coeur francophone mis sur pied en 1986. En 2008, 31 villes canadiennes participaient au réseau Coup de coeur francophone.

Enfin, plusieurs galas soulignent l'excellence des artistes et des artisans de la chanson francophone au Canada. Citons, entre autres, le Gala de l'ADISQ au Québec (depuis 1979) (www.adisq.com), le Gala des Éloizes en Acadie (depuis 1998) (www.aaapnb.ca), et le Gala des prix Trille Or en Ontario (depuis 2001) (www.apcm.ca). Soulignons également les liens qui existent avec l'industrie musicale anglophone. En effet, des galas comme le Western Canadian Music Award et le East Coast Music Award soulignent également l'excellence des artistes des communautés francophones et acadiennes.

L'Alliance nationale de l'industrie nationale (ANIM)

L'Alliance nationale de l'industrie musicale (ANIM) a comme mission de contribuer à la consolidation et à la croissance de l'industrie du disque et du spectacle musical de la francophonie canadienne en appuyant les efforts de ses membres dans l'atteinte de leurs objectifs individuels et collectifs. À titre de porte-parole de l'industrie musicale des communautés francophones et acadiennes, l'ANIM représente ses membres auprès des instances publiques et parapubliques et offre des services de développement, d'information, de publication, de promotion et de perfectionnement.

Les efforts de l'ANIM se traduisent en plusieurs activités: elle met en valeur le travail de ses membres et promeut les produits de l'industrie musicale, elle maintient des liens de communication avec ses membres et l'industrie musicale, elle favorise l'intégration des artistes et des professionnels des communautés francophones et acadiennes dans l'industrie musicale canadienne, enfin, l'ANIM promeut des échanges entre ses membres et l'industrie musicale internationale.

Les membres de l'ANIM proviennent des trois régions du pays (Atlantique, Ontario et l'Ouest et le Nord). Parmi eux, on retrouve des associations sectorielles, des gérances d'artistes, l'Alliance des radios communautaires du Canada, des organismes de diffusion et de promotion, des compagnies de distribution, des associations artistiques et culturelles, des maisons d'édition ainsi que des maisons de production. Pour la liste complète des membres de l'ANIM, consultez le site http://www.anim.ca/membres

Le Réseau national des galas de la chanson (RNGC)

Le Réseau national des galas de la chanson réunit les diverses structures d'appuis à l'émergence des talents de la chanson de la francophonie canadienne. Ces structures sont connues sous l'appellation des Galas provinciaux de la chanson. Le RNGC développe et promeut la relève en chanson française au pays et facilite l'épanouissement de nouveaux talents de la chanson d'expression française dans les milieux où la communauté de langue française est minoritaire. Le Réseau vise le développement d'une chanson francophone de qualité supérieure ainsi que de permettre le développement de projets artistiques de jeunes francophones. Il cible aussi la promotion, la diffusion et l'actualisation de cette chanson, de même que le développement de nouveaux marchés. L'étape de la formation est grandement priorisée au sein des activités du RNGC.

L'impact des galas est significatif sur le développement de la carrière de nombreux artistes francophones vivant en situation minoritaire. Ce fut le cas entre autres pour Robert Paquette, Calixte Duguay, Marie-Jo Thério, Véronic Dicaire, Annette Campagne ou Daniel ROA.

Les membres du Réseau national des galas sont les dix organismes provinciaux impliqués, directement ou indirectement, dans la mise en oeuvre des galas provinciaux de la chanson ainsi que le Festival international de la chanson de Granby, qui se veut le fil d'arrivée pour les artistes finalistes des concours provinciaux. Pour la liste complète des membres du RNGC, consultez le site http://www.rngc.ca/galas

La chanson - musique et l'école

Nombre d'organismes mettant en oeuvre les galas provinciaux de la chanson collaborent avec les écoles de leurs milieux afin de permettre aux élèves de se familiariser avec les galas, de mieux connaître les artistes de leurs communautés et de stimuler leur créativité.

Plusieurs festivals professionnels francophones à travers le pays proposent, en collaboration avec les écoles, des activités pour les jeunes, leur permettant de mieux connaître le milieu culturel de leur communauté et stimulant leur créativité.

Enfin, plusieurs provinces ont mis en place des programmes de résidences artistiques en milieu scolaire qui permettent aux élèves d'apprécier la démarche artistique propre à la chanson et à la musique.