Les réseaux de diffusion des arts et de la culture

La diffusion des arts de la scène est au coeur du développement des communautés francophones et acadiennes depuis très longtemps. À titre d'exemple, le Cercle Molière présentait ses premières pièces de théâtre au grand public dans les années 1920.

Toutefois, c'est au cours des 30 dernières années que la diffusion des arts de la scène a connu un développement considérable et des résultats encourageants.

En 1977, à la suite d'une mobilisation des diffuseurs du Canada français souhaitant améliorer la circulation du spectacle vivant, la Fédération culturelle canadienne-française est mise en place pour gérer un programme de tournées nationales de spectacles hors Québec. C'est ainsi que les artistes, groupes et compagnies tels que 1755, CANO, Robert Paquette, Maurice Paquin, La Corvée, le Théâtre du Nouvel Ontario et le Cercle Molière ont accès à un marché national.

En 1980-81, à la demande du milieu artistique francophone de l'Ontario, le Conseil des arts de l'Ontario (CAO) organise le premier Contact Ontarois. En 1982, c'est au tour de l'Acadie de voir à l'organisation du premier Contact Acadie à Bathurst. Et depuis, le milieu n'a cessé de s'organiser, notamment avec

  • la mise en place et la consolidation des plates-formes artistiques en théâtre (Association des théâtres francophones du Canada en 1984) et en chanson/musique (Alliance nationale de l'industrie musicale en 1991) à la suite de la tenue du colloque Visa pour la culture en 1988 ;
  • Plusieurs tentatives de mettre en place des réseaux de diffusion structurés dans l'Ouest (Réseau Ouest - 1984 /Agence Détour-1988 /le Réseau des réseaux -1992) et en Acadie (Réseau des petites salles du NB, Réseau du CPSC, réseau jeune public - 1990-91);
  • La création du réseau pan canadien Coup de coeur francophone en 1995;
  • La mise en place de Réseau Ontario en 1998;
  • La mise en place de Réseau atlantique de diffusion des arts de la scène RADARTS en 2001;
  • La mise en place de 3 réseaux provinciaux dans l'Ouest en 2003 : Réseau Pacifique (CB), Réseau Cent gains AB+ (Alta) et le Réseau de diffusion de spectacles de la Saskatchewan;
  • L'organisation d'un premier Contact Ouest en 2005;
  • L'implantation du Réseau des grands espaces dans l'Ouest et le Nord canadiens - en 2007.

Le développement durable d'une identité culturelle et artistique canadienne repose sur la vitalité et le dynamisme de l'action locale d'abord, pour ensuite rayonner et s'épanouir au sein d'une nation entière. Cette action locale passe actuellement par une centaine de diffuseurs répartis d'est en ouest, ainsi qu'au nord, qui sont appuyés par des réseaux provinciaux tels Réseau Ontario (Ontario), le réseau Cent gains AB+ (Alberta) ou le Réseau de diffusion de spectacles de la Saskatchewan (Saskatchewan) ainsi que par des réseaux régionaux qui couvrent plusieurs provinces/territoires tels RADARTS et le Réseau des grands espaces (RGE). Ces relais entre l'oeuvre artistique et l'individu, à l'échelle nationale, sont bénéfiques et constructifs, tant pour la professionnalisation des artistes que pour le développement des communautés francophones et acadiennes partout au pays. Cette liaison prend aussi des dimensions et des proportions importantes sur le plan culturel, physique, social, politique, économique et commercial.

Les trois grands réseaux régionaux de diffusion, RADARTS, RGE et Réseau Ontario ont développé en 2009 une alliance stratégique nationale appelée Scènes francophones et travaillent en étroite collaboration sur des projets communs dans le domaine informatique, dans la diffusion du théâtre, dans la professionnalisation des diffuseurs, tout en partageant leur expertise dans l'organisation d'événements Contacts (événements annuels qui présentent des extraits de spectacles aux diffuseurs publics et scolaires pour leur permettre de découvrir des artistes et de compléter leur programmation/saison artistique). Ils créent des partenariats et des échanges entre eux. La force de leurs réseaux permet à des artistes et à des productions artistiques de mieux circuler dans le grand corridor canadien.

Ces diffuseurs sont actifs dans les arts de la scène, c'est-à-dire qu'ils travaillent essentiellement avec les disciplines artistiques suivantes : le théâtre, la chanson/musique, la danse et la variété (humoriste, cirque, etc.).

Réseau Ontario
www.reseauontario.ca
Ce réseau est un meneur dans la diffusion des arts de la scène au pays. Il compte 23 diffuseurs pluridisciplinaires et spécialisés. Depuis 2003, grâce au réseau scolaire Salut! les 12 conseils scolaires franco-ontariens et le collectif des administrations scolaires catholiques du Nord de l'Ontario, soit plus de 375 écoles se sont jointes aux diffuseurs pluridisciplinaires membres de Réseau Ontario, conférant ainsi à ce réseau unifié une force de développement culturel peu commune par la complémentarité du réseau scolaire et des centres culturels à travers l'Ontario français. Plus de 500 spectacles sont présentés annuellement dans le réseau scolaire Salut !

Les objectifs du réseau Salut ! sont de :

  • Promouvoir les artistes professionnels franco-ontariens et francophones du Canada dans les écoles de langue française;
  • Garantir, en collaboration avec les producteurs/artistes, que le contenu artistique des spectacles est de qualité et répond aux attentes des programmes-cadres;
  • Susciter des collaborations entre les conseils scolaires, les centres culturels et communautaires, les producteurs/artistes et les organismes de service (Théâtre action, Association des producteurs en chanson et musique, FESFO, etc.);
  • Favoriser l'éveil, l'identification et l'engagement de l'élève dans son cheminement culturel par le biais de spectacles et d'ateliers d'artistes franco-ontariens et francophones du Canada.

Réseau Ontario a également mis en place un programme à l'échelle provinciale conçu pour encourager les élèves francophones du secondaire à assister à des spectacles vivants (pièces de théâtre, concerts, spectacles de danse, de musique ou d'humour) hors du contexte scolaire.

Son principe est simple : pour seulement 5 $, tout élève du secondaire peut acheter un billet pour aller voir le spectacle de son choix parmi les programmations des diffuseurs adhérents. Réseau Ontario poursuit son développement et se veut un outil important et concret dans la mise en oeuvre de la Politique d'aménagement linguistique du ministère de l'Éducation de l'Ontario.

RADARTS
radarts.ca
Le Réseau atlantique de diffusion des arts de la scène (RADARTS) appuie et soutient 33 diffuseurs membres dans leur mission de circulation des artistes acadiens et francophones professionnels, visant le plein épanouissement des arts de la scène en Atlantique. RADARTS contribue également à la formation continue de ses membres par la tenue régulière d'ateliers de perfectionnement. RADARTS est très actif dans la diffusion scolaire par l'entremise de son réseau scolaire CERF-VOLANT. Ce dernier coordonne un réseau de spectacles et d'ateliers professionnels et éducatifs de langue française dans les écoles francophones de l'Atlantique et certaines écoles d'immersion française affiliées aux membres afin de faciliter la diffusion des arts de la scène.

Les objectifs de CERF-VOLANT sont de :

  • Permettre aux élèves francophones de vivre des expériences culturelles enrichissantes qui complètent leur apprentissage;
  • Présenter des spectacles de qualité professionnelle de langue française;
  • Proposer une programmation variée composée de spectacles de tout genre (musique, théâtre, variété, chanson, danse et autres) destinés à différents niveaux scolaires;
  • Susciter chez les élèves une appréciation des arts de la scène et des arts en général;
  • Contribuer à la fierté et à l'identité culturelle et linguistique acadienne et francophone des élèves;
  • Favoriser la présentation d'artistes professionnels francophones de l'Atlantique dans les écoles;
  • Faciliter les démarches pour l'achat de spectacles adaptés aux besoins du milieu scolaire aux meilleurs prix possibles;
  • Initier des stratégies afin de doter le réseau scolaire CERF-VOLANT de fonds d'aide pour maintenir les coûts d'exploitation à un niveau accessible à tous les milieux.

Plus de 60 000 étudiants participent annuellement à au moins un spectacle qui tourne dans le Réseau CERF-VOLANT.

Réseau des grands espaces (RGE)
www.reseaugrandsespaces.ca
Dernier né dans l'écosystème de la diffusion au pays, le RGE est en pleine évolution. Malgré son jeune âge (incorporé en 2007), le RGE gère un événement Contact itinérant (qui se tient dans une province ou un territoire différent chaque année), il gère un projet de tournée Jeunesse en tournée qui met en vedette de jeunes créateurs de l'ouest et qui circule dans les quatre provinces de l'Ouest et les trois territoires du Nord canadien, et pour qui les jeunes francophones et francophiles représentent le public cible.

Le Réseau des grands espaces porte une attention particulière à la clientèle jeunesse en l'invitant et en l'impliquant dans ses activités, notamment lors de son événement Contact.