Accueil 

Au-delà des sports

Dimitri a 43 ans et est fils d'immigrants. « Je suis né à Montréal et j'y ai passé ma jeunesse. La musique a toujours été importante chez nous, mais je n'ai jamais eu la chance de développer mes talents artistiques... si talents il y avait! J'ai « immigré » à mon tour dans la région de Toronto. Me voici adjoint à la direction d'une école secondaire depuis 4 ans. Les adolescents ont besoin de se dépenser et de se dépasser. Les défis avec soi-même sont formateurs; ils permettent de se connaître, de découvrir ses forces, d'acquérir l'estime de soi. Mais les sports ne sont pas la solution universelle. Alors, je me suis donné comme mission d'intégrer les arts dans l'école de manière active, participative et... ambitieuse, car il faut parfois voir grand.

En juin, il y a trois ans, une enseignante m'a fait part de son rêve: monter Notre Dame de Paris avec des élèves. J'ai répondu: « Pourquoi pas? Présente-moi ton projet à la rentrée. On l'examinera ensemble et on verra. » Ce fut fait, organisé, financé, monté et produit. Beaucoup d'énergie dépensée sur ce projet, mais cette aventure a eu des retombées positives pour les jeunes, le personnel de l'école, les familles du quartier. Depuis, une grande manifestation artistique clôture régulièrement l'année scolaire. Toutes les formes d'arts s'y retrouvent. Les élèves vivent un sentiment de fierté incroyable! On a vu des élèves sortir de leur timidité, faire des efforts soutenus (ce qui n'est pas rien de nos jours) et promouvoir de manière actualisée, leur identité francophone. »
[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]